Apprenez en 15 minutes à réaliser un son de brass (à la TOTO). Un exercice pratique pour utiliser votre synthétiseur, qu’il soit virtuel ou réel.

Nous partons des ingrédients de base pour créer ce son, et vous pourrez ensuite vous amuser à le personnaliser.

Pourquoi un son de cuivre (brass) ?

Tout simplement parce que je trouve que c’est un son qui aide dans les morceaux, il permet à la fois un jeu rapide, et également de poser une accord en mode nappe si vous avez besoin d’aborder un thème ou un refrain.

Et puis c’est un son typique des années 80, que j’affectionne, il m’a plus très tôt, me rappelle les sons « analogiques », chaleureux et plein.

Quelques exemples d’utilisation du son de brass

Le morceau 1998 de Chet Faker, enfin surtout l’intro, vous reconnaitrez ce son de brass.

La reprise du morceau Sexual Healing de Marvin Gaye, là encore le son de brass est utile pour plaquer les accords.

Et l’un des morceaux emblématiques sur le son de brass, à savoir Africa du groupe Toto

Allez ne perdons plus de temps et lançons-nous 😉

Liste des ingrédients

Ils sont peu nombreux, c’est un son facile à reproduire. Si vous avez un synthétiseur polyphonique réel ou virtuel, les autres ingrédients sont courants.

fond décoration ingrédients popote du son

✅ Synthétiseur polyphonique

2 oscillateurs avec dent de scie (SAW)

Filtre passe-bas (LPF)

1 enveloppe sur l’amplificateur (VCA)

1 enveloppe sur le filtre

Résumé des réglages pour obtenir le son de cuivre (brass)

Le principe :

  • 2 oscillateurs en SAW avec léger détune
  • Tout se passe côté filtre, et surtout enveloppe du filtre. Attaque relativement lente, avec Decay pas très élevé et ouverture à 2/4 d’intensité.

Vous trouverez ci-dessous la fiche résumé, c’est plus pratique à suivre et à imprimer 😉

Recette N°1 Brass SynthFood
Recette du son de brass – la popote du son

Réglage des oscillateurs

Réglages oscillateur 1
OSC1
Réglages oscillateur 2
OSC2

Oscillateur 1

  • Forme d’onde : dent de scie ou SAW
  • Octave : 8″

Oscillateur 2

  • Forme d’onde : dent de scie ou SAW
  • Octave : 8″
  • Détune : 10%

Réglage du filtre

Vous pouvez utiliser un filtre Low Pass Filter (LPF). Les réglages vont de 0 à 100% pour vous donner un repère.

Selon votre synthétiseur, vous serez amené à pousser un peu plus le cutoff et parfois baisser la résonnance.

Image réglages Filtre LPF
Filtre LPF

Filtre

  • Cutoff : 40%
  • Résonance : 35%

Réglage de l’enveloppe de l’amplificateur

Utilisation de l’enveloppe ADSR raccordée à l’amplificateur (VCA). Les réglages vont de 0 à 100 pour vous donner un repère.

Enveloppe VCA
Enveloppe VCA

Env. VCA

  • Attack : 0
  • Decay : 0
  • Sustain : 100
  • Release : 30

Réglage de l’enveloppe de filtre

Utilisation de l’enveloppe ADSR raccordée au filtre. Les réglages vont de 0 à 100 pour vous donner un repère. Pour la partie Intensité (Amount) les réglages vont de -100 à +100.

Selon votre synthétiseur, c’est sur l’attaque et le decay que le son va se jouer. J’ai utilisé le Korg Minilogue XD pour le schéma, et il ne possède qu’une enveloppe de filtre avec Attack et Decay (AD), donc sur un autre synthétiseur vous toucherez certainement à la partie Sustain et Release.

Enveloppe Filtre réglages
Enveloppe Filtre

Env. FILTRE et intensité

  • Attack : 20
  • Decay : 40
  • Sustain : 0
  • Release : 0
  • Intensité : + 40

Ajouter des effets

J’ai ajouté un effet de chorus pour donner un peu de largeur, et j’ai juste ajouté une reverb hall. Vous pouvez ajouter également un delay, et d’autres effets à votre convenance.

Ajouter des modulations

Il est possible d’ajouter un LFO, pour ajouter un vibrato via votre molette de modulation. Et d’autres modulations possible, que vous pouvez proposer en commentaires 😉

Sauvegardez votre nouveau son

Parfois, le plaisir de jouer avec un nouveau son l’emporte et on oublie de le sauvegarder… Ou on s’amuse à le modifier un petit peu, puis encore un petit peu, et on termine par un son qui n’a plus rien à voir.

Alors si le son vous plait, sauvegardez-le 😊

Extraits audio des synthétiseurs utilisés

Pour écrire cet article, j’ai utilisé en synthétiseurs physiques le Korg Minilogue XD. Pour ce qui est des synthétiseurs virtuels j’ai utilisé Tale Noise Maker (gratuit) et Uhe REPRO-5(essai gratuit).

Vous verrez que les sons sont proches tout en n’étant pas les mêmes. C’est un bon exemple de synthétiseurs différents qui même en reproduisant un son identique, ne sonnent pas de la même manière. Les effets sont différents, les réglages proches mais ils varient en fonction des synthétiseurs.

Korg Minilogue XD

Tale Noise Maker

UHE Repro-5

Conclusion

Je voulais démarrer cette série de recettes sonores, on ne s’appelle pas La popote du son pour rien 🙂. J’espère que cette 1ère recette vous réconciliera avec votre synthétiseur, et vous donnera envie de créer vos propres sons.

Ne cherchez pas à reproduire exactement le son que j’ai crée, l’idée est apprendre à créer un son de cuivre et de le façonner à votre goût.

La prochaine recette sera un peu plus compliquée, mais emblématique…

Si vous êtes perdus dans la compréhension des termes oscillateurs, filtres et enveloppes, je vous invite à suivre les articles qui vous expliqueront simplement les différents éléments d’un synthétiseur.

Si vous souhaitez partager vos astuces, laissez un commentaire pour aider d’autres musiciens et sound designer en herbe. Merci d’avance pour eux 😌.

Si cet article vous a plus, vous pouvez le noter ci-dessous, cela m’encourage à continuer. Merci 🙂

Noter cet article

Vous aimerez aussi

Privacy Preference Center