Une découverte sonore et humaine que je voulais partager avec vous. A la fois pour vous révéler les coulisses de cet album, et vous présenter Sandra Baudin et Francis Rimbert pour ceux qui ne les connaissent pas. Un travail à quatre mains pour une belle aventure musicale.

La naissance de l’album les 5 saisons

C’est l’histoire d’une rencontre entre 2 musiciens… Une histoire assez unique comme vous allez le découvrir.

Francis qui aime découvrir de nouveaux artistes, s’intéresse à Sandra et la contacte pour faire connaissance et lui donner quelques conseils. Elle possède une sensibilité proche de celle de Francis, c’est comme s’ils avaient une signature musicale commune.

Et cela va même plus loin, Sandra sort un morceau qui ressemble comme deux gouttes d’eau à un titre de Francis qu’il n’a jamais publié… Cela vous est peut-être arrivé ? Une rencontre musicale avec la sensation d’une harmonie naturelle, presque instinctive, non ?

Francis lance alors l’idée d’un album commun sur son compte Facebook, Sandra impressionnée et il faut bien l’avouer un peu intimidée à l’idée de réaliser un album avec Francis, va se lancer corps et âme dans cette belle aventure.

Je vous parle de Sandra, vous ne la connaissez peut-être pas, c’est le moment de vous la présenter.

Présentation de Sandra Baudin

Une musicienne qui réside en Suisse mais qui est française de coeur. Son pseudo K’Sandra.
Professeur de piano, auteur-compositeur, véritable virtuose au piano, chanteuse et concertiste… Rien que ça !

Sandra qui joue sur son Roland Jupiter-8

Depuis toute petite elle est passionnée de piano : « me retrouver devant un piano me donne un sentiment de puissance extraordinaire et pouvoir m’exprimer par des notes est mon second langage« .

« Je joue du piano pour apporter de la joie, et même si les synthétiseurs sont également ma grande passion, mon premier amour sera  toujours le piano car il permet à lui seul d’exprimer tant de diversité et le son est juste merveilleux. Ma musique est hétéroclite passant du classique au plus moderne parfois de manière assez surprenante comme une sonate de Beethoven version… Dubstep.

J’ai aussi joué dans des orchestres en temps que soliste mais cela ne m’empêche pas d’être addict aux synthétiseurs car c’est l’instrument de musique le plus passionnant qui soit tant les possibilités sont infinies. Une simple forme d’onde triturée peut devenir une véritable symphonie de couleur ! 

Quand je me produis en live internet et sur scène, j’ai besoin de sentir les instruments vivre à mon contact, et je préfère une configuration sans ordinateur (je n’aime pas que les machines fassent le travail à ma place). Et avoir cette spontanéité sans compter l’adrénaline que cela procure est réellement grisant. »

Vous pouvez découvrir ses vidéos sur sa chaine Youtube « Le monde de K’Sandra »

Le monde de K’Sandra

Découvrez le talent de Sandra à travers sa chaine YouTube.

Pour rentrer dans son monde sonore, elle poste régulièrement et teste du matériel.

Francis la décrit très bien « Son humour, sa simplicité et son incroyable énergie m’ont intrigué quand je l’ai découverte sur Internet ».

Découvrez quelques vidéos choisies pour rentrer dans son univers.

Présentation de Francis Rimbert

Tombé dans la marmite musicale très jeune (4 ans), il apprend le piano au conservatoire de Paris et obtient le prix de piano et d’harmonie.

Il aimait la musique classique mais pas forcement les « gens du milieu » et la rigueur imposée par celle-ci,

Par la suite, il postule à Pigalle dans une boutique de musique d’un genre nouveau Phonorgan. Vendant des synthétiseurs pratiquement inconnus à l’époque au grand public. Il devient vendeur démonstrateur pour la marque Korg.

Dès que le magasin ferme, il s’enferme pour étudier ces étranges machines. Son directeur s’aperçoit bien vite qu’il est meilleur musicien que vendeur et lui propose de créer un album avec tous les synthétiseurs du magasin qui s’intitule « Bionic Orchestra » et donne un concert au théâtre des Champs Elysées. Tout en restant vendeur, il donne des concerts dans différentes villes de France.

Il rencontre des célébrités comme Jean-Jacques Goldmann, Christophe et un certain Michel Geiss, collaborateur de JMJ, ils deviennent amis. Michel Geiss parle de lui à Jarre et ce dernier l’appelle pour son concert de la concorde en 1979. Il lui prête quelques instruments et là, commence leur collaboration.

Il sera présent tant pour les concerts que pour les albums. Cette collaboration durera des dizaines d’années.

Il a composé plusieurs albums : Double face (2005), Single Mécanique du Temps (2006), une compilation Sound of Vintage Volume 1 (2006), Sound of Vintage Volume 2 suivi par Snap Shots en octobre 2007.

Francis Rimbert aux commandes de ses synthétiseurs
Francis Rimbert aux commandes de ses synthétiseurs

Comme il me l’expliquait, il a testé grâce à la curiosité de Jean-Michel un nombre incroyable de synthétiseurs.

Il a été démonstrateur pour des marques comme Roland, Korg ou Ensoniq.
C’est un musicien avant tout, qui cherche à transmettre de l’émotion et de l’énergie à ses auditeurs.

Partisan d’une approche simple, comprenez sans s’encombrer de trop de matériels pour ne pas perdre l’inspiration. Son coin studio tourne autour d’un Roland Fantom G8 relié à une carte son et à Protools, et il a quelques synthétiseurs (Roland JD800, Korg Nautilus, Korg Pa4x…) qu’il sort lorsqu’il veut ajouter un son particulier pour un morceau.

Pour avoir fait sa connaissance lors du SynthFest, c’est une personne simple et facile d’accès. Curieux, et qui s’intéresse à vous. Une belle personne 😉 avec qui j’apprécie échanger.

Vous pouvez suivre Francis sur facebook via sa page et également son fan club animé par Laurent Jeumont sur la page Facebook dédiée.

L’enregistrement de l’album et le matériel utilisé

Il faut replacer le contexte, nous sommes en plein covid, et donc pas le choix que de réaliser un enregistrement à distance. Ce qui change l’approche de l’enregistrement. Comme vous l’avez découvert Sandra est une instinctive qui aime jouer live, Francis dans le cadre d’un enregistrement va se concentrer sur chaque piste. 2 méthodes bien différentes d’aborder l’enregistrement.

Imaginez les premiers échanges sur un morceau, Sandra compose et lui envoi ses idées. Un fichier audio comprenant synthétiseurs, basses, etc… le tout dans un fichier audio unique.

Réaction de Francis : « Là ça va pas le faire 🙂, il faut que tu ranges ta chambre ! » et donc échanges de conseils pour faciliter le travail des deux. Sandra se met à la MAO avec Ableton Live (un exploit à souligner !) et fournie des fichiers contenant un instrument par piste et ils vont avancer ainsi pendant un an à raison d’une visio par semaine.

Cette relation musicale fusionnelle a été vraiment un atout important, lorsque Francis était bloqué sur une série d’accord Sandra proposait naturellement la suite. Et d’ailleurs, si vous prêtez l’oreille sur certains morceaux, il y a fort à parier que lorsque vous pensez que c’est Francis qui joue ce soit en réalité Sandra…

La vidéo suivante réalisée par Francis vous partage ces moments d’échanges musicaux.

Les 9 titres de l’album « Les 5 saisons »

Ce qui fait la force de cette album ce sont les différents styles et univers. On se laisse transporter vers du jazz, de la musique électronique, un univers oriental… Une très belle invitation au voyage, avec des sonorités envoutantes.

  • Eagle Spirit : un morceau doux, comme l’envol d’un aigle (voir l’extrait vidéo) avec de belles mélodies.
  • 2019 : un morceau orienté dance music.
  • Les trois roses : un univers avec des sons de voix donnant un côté presque mystique au morceau.
  • Giants : un morceau que j’aime bien plus dans le style électronique.
  • Don Quixote : nous rentrons dans un univers de film.
  • Les amours sepia : une balade/valse romantique et pleine d’émotions (ou de souvenirs).
  • Lady B: une incursion réussie dans le jazz, avec un joli brin de voix.
  • Le songe de Khalida : on voyage dans une ambiance orientale avec un instrument arménien le « doudouk » lors de l’introduction.
  • Funeral for a prince : un morceau qu’on imaginerait dans un opéra rock.

Les instruments hardware utilisés par Sandra Baudin

  • Piano droit Weinbach
  • Roland Jupiter-8
  • Roland JX-3P
  • Roland SH-201
  • Korg Triton Extreme
  • Yamaha MOXF 6
  • Yamaha PSR 975
  • Yamaha Reface CP
  • Yamaha MODX 6
  • Novation Mininova
  • Roland Gaia
  • Roland SH-101
  • Behringer Deepmind 12
  • Dave Smith OB-6
  • Yamaha Genos
  • Korg Wavestate
  • Korg Kronos v2
  • Korg Microkorg
  • Novation K-Station
  • Roland JD-Xi
  • Roland Jupiter-X
  • Arturia Microfreak

Les instruments virtuels utilisés par Sandra Baudin

  • Arturia V-Collection 8
  • Omnisphere 2
  • Air Vacuum Pro

Les instruments utilisés par Francis Rimbert

  • Korg Pa4X
  • Korg Nautilus
  • Korg Wavestate
  • Piano
  • Korg Kronos V2
  • Ensoniq TS-10
  • Roland Fantom G8
  • Roland Fantom X8
  • Roland JD-800
  • Roland V-Synth
  • Omnisphere
  • Arturia V-Collection 8
  • Composer x cloud
  • Minimonsta
  • Native Ultimate Komplete
  • Nexus 3
  • spectrasonics stylus rmx
  • MAGIX Soundpool DVD Collection Warezlander

Le mastering par Michel Geiss

Après l’enregistrement, le mixage réalisé par Francis, la dernière étape est lancée : le mastering.

Pour ceux qui ne connaissent pas Michel Geiss, c’est un homme discret mais qui possède un talent et une très belle carrière : collaborateur de longue date de Jean-Michel Jarre, musicien, inventeur de machines, ingénieur du son.

Michel Geiss est un homme reconnu et respecté et ami de longue date de Francis.

Michel Geiss (à droite) à côté du Korg/ARP 2600 - Crédit photo Philippe Brodu (à gauche)
Michel Geiss (à droite) à côté du Korg/ARP 2600 – Crédit photo Philippe Brodu (à gauche)

Lors de la récupération du master, Francis, bien que connaissant le travail et le talent de Michel, se dit que l’album est devenu un « diamant », à sa première écoute il s’exclame « Ce n’est pas possible, c’est génial ! ». Le son que souhaitait Sandra et Francis est bien présent, le projet est terminé et prêt à être vendu.

Si vous souhaitez découvrir Michel Geiss, je vous invite à lire l’article de KR sur son sujet.

Passons maintenant à la dernière étape la pochette de l’album.

La pochette de l’album

Pour continuer dans les étapes de l’album, la pochette a également son histoire.

Elle a été confié à une connaissance de Francis : Arnaud Magraner alias Chat-Maloo. Un artiste atypique et fantaisiste. Vous pouvez le découvrir un peu avec cette vidéo ci-dessous.

Vous pouvez également le retrouver sur Facebook via sa page.

Sa création est graphique et colorée et symbolise tout un univers musical varié, le parfait symbole de l’album !

CD Album 5 saisons de Sandra Baudin et Francis Rimbert
CD Album 5 saisons de Sandra Baudin et Francis Rimbert

Pourquoi le nom les 5 saisons ?

Francis a lancé cette question sur sa page Facebook pour voir si ses fans, amis et musiciens trouvaient des pistes. Vu le nombre de réactions, le sujet a plu, et les idées ont fusées !

Voici l’explication du nom de l’album :  » Merci à tous ceux qui ont essayé de comprendre pourquoi nous avons nommé notre album les Cinq Saisons! Vos réponses étaient surprenantes de poésie et de réflexions pertinentes. Alors ,en fait, nous voulions sortir des sentiers battus de la musique électronique qui a tendance parfois à se limiter dans un format: Séquences+Pads+Effets+Chorus.

Nos gouts éclectiques, Sandra Baudin et moi, nous ont donné l’envie de casser les codes et de ne pas se limiter à l’ordre établi d’où le nom de 5 saisons, car pourquoi ne pas tenter de voir plus loin… Et utiliser toute la puissance de création sonore des synthétiseurs pour visiter des genres musicaux différents… »

Trouvez les références cachées de l’album

Lorsqu’on connait un peu Francis Rimbert, il est plein d’humour et il n’hésite pas à cacher des parties connues, des suites d’accords qui l’ont influencés dans ses morceaux.

Sur cet album vous pourrez découvrir :

  • Une inspiration de Bach
  • De Gainsbourg
  • ???

Extraits de l’album

Nous avons abordé l’enregistrement, l’origine du projet, c’est le moment de vous faire découvrir le résultat de ce long travail passionnant. Découvrez ci-dessous des extraits de plusieurs morceaux.

Comment se procurer l’album les 5 saisons

QR Code pour commander l'album Les 5 saisons de Sandra Baudin et Francis Rimbert

L’album est disponible en CD, et vous sera expédié très rapidement.

Vous pouvez l’acheter en ligne via le code QR en le survolant avec votre smartphone en mode photo ou en utilisant une application dédiée.

Les frais de port sont inclus, et votre cd sera dédicacé par Francis Rimbert.

Son prix : 18€

L’association Ose

Dernier élément de ce projet, et non des moindres, la volonté de Sandra et de Francis de dédier leur album à une cause humanitaire. Et c’est l’association Ose qui a retenue leur attention par le biais d’un contact chez Algam.

Cette association aide les enfants atteints de Neurofibromatoses. Vous pouvez la découvrir via le site internet.

La décision de Sandra et de Francis est de verser l’ensemble des bénéfices pour soutenir cette association. Alors soutenez leur démarche en achetant cet album 😉

Conclusion

J’espère que cette découverte vous aura intéressée. Je teste plusieurs types d’articles sur le blog, pour à la fois vous donner des conseils sur les synthétiseurs, mais également vous ouvrir à de nouveaux artistes.

J’ai beaucoup apprécié cet album de part sa diversité, et sa sensibilité. Beaucoup de nuances, de sons, d’univers et un piano présent. L’impression de morceaux de musiques complets, avec des orchestrations et des mélodies.

Et j’ai rencontré deux belles personnes que sont Sandra et Francis 🥰

N’hésitez pas à laisser un commentaire ou à noter cet article, et vous pouvez également vous procurer cet album pour soutenir cette association. Merci 😌

Noter cet article

Vous aimerez aussi

Privacy Preference Center