Que l’on soit « allergique » aux ordinateurs ou non, avoir une configuration « Dawless » est souvent une variante pour s’amuser simplement. Ne pas avoir à attendre le chargement de son ordinateur et des logiciels associés, est aussi un avantage non négligeable lorsqu’on a une inspiration et que l’on veut la tester de suite.

C’est quoi au juste une configuration Dawless ?

C’est jouer sans passer par un logiciel de musique (DAW – Digital Audio Workstation). C’est un retour au matériel physique (hardware), en jouant sans ordinateur. Retrouver le plaisir du réel face au virtuel.

En général, vous aurez un boitier faisant office de séquenceur, une boite à rythme, et un ou plusieurs synthétiseurs le tout relier simplement à une table de mixage et à des enceintes.

Avantage numéro 1 : instantané

On allume et on joue immédiatement. Je me souviens de mon Korg Kronos, ou j’avais le temps d’aller boire un café avant de l’utiliser. C’est pour moi, l’un des points les plus important.

Avantage numéro 2 : simplicité

Oui une configuration Dawless, présente souvent un séquenceur limité en nombre de pistes. Dans le cas ci-dessous, j’utilise un séquenceur 4 pistes.

C’est un avantage pour revenir à un mode de composition simple, peu de sons, on cherche à ce que ce soit efficace et que ça sonne.

Allez, découvrons sans plus tarder comment configurer son espace Dawless.

Le setup utilisé pour l’article

J’ai voulu créer un espace dédié dans mon home studio, voici la liste des équipements utilisés :

Le setup Dawless utilisé dans l'article
Le setup Dawless utilisé dans l’article
  • Arturia Microfreak
  • Arturia Keystep pro
  • Roland TR8S
  • Behringer Pro-1
  • Roland Boutique D05
  • Boss CDR70
  • Yamaha 01v96i
  • Yamaha HS7

Si vous recherchez un séquenceur, j’ai écris un article sur le sujet.

Description rapide de l’Arturia Keystep Pro

Un super clavier maitre, qui coute dans les 400€ et qui permet vraiment d’organiser un setup Dawless complet.

Arturia Keystep pro
Arturia Keystep pro

Les points important à retenir :

  • 37 mini touches sensibles à la vélocité avec aftertouch.
  • Séquenceur polyphonique de 4 pistes.
  • Arpégiateur.
  • 16 patterns par piste, 64 pas par pattern et 16 notes par pas.
  • Mode drum, pour des pistes rythmiques de 16 notes de polyphonies.
  • Enregistrement temps réel et pas à pas.
  • Nombreux contrôles et paramètres pour donner de la vie à vos séquences (split du clavier avec arp à gauche sur un canal dédié et un son de lead à droite sur un autre canal).
  • Métronome avec HP intégré et sortie audio.
  • Connexions : 2 Midi OUT, 1 Midi IN, 4 lots de prises CV (gate, mod/vélocité, pitch), 8 sorties gate pour des drums.

Donc un vrai couteau suisse bien pratique, et il est possible de le raccorder en USB, soit pour enregistrer côté ordinateur soit pour piloter des plugins et profiter du séquenceur interne.

Les connexions possible avec l'Arturia Keystep pro
Les connexions possible avec l’Arturia Keystep pro

Et sa prise en main, est vraiment facile. Pour enregistrer, appuyez sur le bouton REC, et vous pouvez jouer directement sur le clavier pour la piste sélectionnée. Il est possible également d’utiliser l’arpégiateur pendant l’enregistrement.

Vous pouvez enregistrer en pas à pas, puis ensuite créer des patterns, et organiser le tout dans une scène. Bref, c’est un plaisir d’enregistrer sur le Keystep.

D’ailleurs commençons à découvrir comment raccorder vos appareils pour enregistrer votre premier morceau.

Le raccordement AUDIO

Je préfère rappeler un point important : le Keystep Pro n’envoie pas d’audio (à part le métronome).
Et si vous avez connecté uniquement vos appareils en MIDI vous n’entendrez aucun son.

Vous devez raccorder chaque sortie de vos synthétiseurs aux entrées (input) de votre table de mixage , qui elle-même enverra le son vers des moniteurs (par ex) ou vers votre casque. Je suis parti du principe que nous n’utilisons pas d’ordinateur, mais certains voudront malgré tout utiliser une carte son à la place d’une table de mixage.

Branchements audios d'un setup Dawless
Branchements audios d’un setup Dawless

Dans le cas de cet article, j’utilise ma table de mixage Yamaha 01v96i. Tous mes appareils sont raccordés en audio dessus. Certains en stéréo, d’autres en mono. Et ensuite, les sorties vont vers mes moniteurs (comme le schéma ci-dessus).

Le raccordement MIDI

C’est une partie assez simple, une fois que vous aurez compris 2-3 principes.
Sur l’Arturia KeyStep Pro, vous disposez de 2 prises MIDI OUT et 1 prise MIDI IN.

Les prises MIDI OUT sont pour connecter vos appareils (synthétiseurs, boite à rythme, etc)

La prise MIDI IN pour raccorder un autre clavier maitre, si vous préférez des grandes touches ou un toucher piano.

Vous pourriez vous dire que vous ne pourrez brancher que 2 appareils sur les prises MIDI OUT, et bien non !
La force du MIDI va bien plus loin. Vous pouvez brancher plusieurs appareils en cascade, le seul point important est d’affecter un canal MIDI différent par appareil.

Vous verrez ci-dessous comment j’ai effectué le branchement des appareils en MIDI, et j’ai indiqué les canaux utilisés. Les ports OUT de la TR8S et du Roland D05 sont configurés en THRU.

Les branchements MIDI du setup DAWLESS
Les branchements MIDI du setup DAWLESS

Une fois que les branchements effectués, il vous reste les réglages suivants à finaliser :

  • Sur chaque appareil (à part la boite à rythme) mettre en local OFF pour éviter une boucle MIDI.
  • Sur chaque appareil, mettre le réglage de Sync en externe pour que l’Arturia fournisse l’horloge. Pratique si vous utilisez un arpégiateur.
  • Sur l’Arturia Keystep Pro, affecter les numéros de canaux de vos appareils sur les différentes pistes du séquenceur (Shift + Utility).

Et voilà, vous êtes prêt à jouer, et à enregistrer vos 4 pistes.

Il est possible également d’utiliser le mode Control, pour piloter et séquencer des paramètres de vos synthés (cutoff, résonance, etc).

Une astuce, il est possible de piloter en MIDI autant de synthés externes que l’on souhaite s’ils sont tous paramétrés sur le même canal MIDI.
Dans cette logique, il n’est pas forcément intéressant d’avoir 10 synthétiseurs qui fonctionnent à l’unisson, mais par contre, il est possible de définir une zone de jeu (tel note à tel note) sur chaque synthé, et de se retrouver sur le Keystep pro avec des sons différents sur différentes zones.

Le raccordement CV

Dans mon setup, je n’en ai pas eu besoin, je n’ai pas encore cédé à l’appel du modulaire 😉.
Je résiste pour le moment ! Et mon banquier m’en félicite 😁

Mais je vous donne des conseils juste après 😉.

Arturia Keystep pro connecté à un modulaire

La sortie Pitch CV est surtout utilisée pour contrôler la hauteur d’un oscillateur externe contrôlé en tension (VCO).

La sortie Velo/Mod peut être routée à une destination telle que la fréquence de coupure d’un filtre contrôlé en tension (VCF) ou l’amplitude/le gain d’un amplificateur contrôlé en tension (VCA). Par défaut, elle est mappée à la vélocité du clavier, mais vous pouvez changer cela pour de l’aftertouch ou pour une autre source de tension dans le menu Utility ou dans le MIDI Control Center [p.142].

La sortie Gate envoie des signaux de gate (déclenchement) avec une longueur déterminée par l’encodeur Gate. Un long gate aura pour effet que l’étage de sustain d’un générateur d’enveloppe (EG) restera élevé pendant longtemps. Il y a des plages de sortie sélectionnables, afin que vous puissiez ajuster les niveaux de sortie en fonction des différentes normes de gate.

Pour chacune des quatre pistes du KeyStep Pro, la tension de contrôle (CV) Pitch peut être réglée séparément dans Utility>CV>Track (1-4) en :

  • 1,0 Volt/Octave (0-10V)
  • 1,2 Volt/Octave
  • Hertz par Volt
Les 4 sorties CV du Keystep Pro
Les 4 sorties CV du Keystep Pro

Et les sorties pour envoyer l’horloge (clock).

Les sorties d'Horloge du Keystep Pro
Les sorties d’Horloge du Keystep Pro
Les réglages d'horloge pour la compatibilité avec votre matériel
Les réglages d’horloge pour la compatibilité avec votre matériel

Voici une vidéo (en anglais) qui donne d’autres explications sur la manière de raccorder votre modulaire.

La synchronisation avec l’Arturia Keystep pro

Qui fait quoi ?

Le principe : le Keystep synchronise les autres appareils.

SynthFood

Donc pour faire cela, il faut que pour chaque appareil, indiquer que c’est l’Arturia qui dirige.
Regardez les paramètres de chaque appareil, et cherchez les paramètres MIDI, et surtout Sync puis mettez-les sur Ext out, sync out, pour déclarer que l’horloge est fournie par l’extérieur.

Utiliser le séquenceur du Keystep Pro

Le KeyStep Pro possède quatre séquenceurs, chacun pouvant contenir 16 motifs/séquences. Et chaque séquence pouvant faire jusqu’à 64 pas de long, vous en avez 4 096 à remplir ! Comme vous pouvez enchaîner vos séquences actuelles, elles peuvent être bien plus longues : par exemple, jouez la séquence A trois fois, suivie par la séquence B deux fois et terminez par la séquence C une fois.

N’oubliez pas que les séquenceurs sont polyphoniques, capables d’empiler jusqu’à 16 notes par pas.

Le KeyStep Pro vous permet ainsi de créer et de jouer jusqu’à 64 séquences.

Je vous propose de suivre cette vidéo (sous-titrée en français) et qui vous montre les différentes possibilités d’enregistrement.

Je n’ai pas voulu détailler chaque étape par écrit de peur d’allonger énormément cet article.

Ajouter des effets dans votre setup Dawless

Arrivera forcement à un moment donné, l’envie d’ajouter des effets dans votre chaine du son.

Selon le matériel que vous possédez, vous aurez plusieurs options

  • Vous possédez un modulaire, vous pouvez ajouter un rack d’effet.
  • Vous souhaitez ajouter une pédale d’effet, dans ce cas, les sorties de vos synthétiseurs iront dans les entrées de la pédale, et ensuite les sorties de la pédale iront vers votre table de mixage. Il est possible également de brancher votre pédale directement vers votre table de mixage, et de doser les effets ensuite pour chaque piste.
  • Vous pouvez également opter pour une table de mixage possédant des effets.

J’ai voulu également utiliser ma pédale d’effet Zoom MS-70CDR, pour ajouter facilement des effets à certains synthétiseurs. Elle possède 2 entrées et 2 sorties, donc j’ai pu connecter 2 synthétiseurs.

Branchement pédale d'effet Zoom MS-70CDR
Branchement pédale d’effet Zoom MS-70CDR

L’enregistrement AUDIO

Oui c’est la suite logique, vous jouez live et vous voudrez à un moment donné enregistrer votre création.

Vous avez plusieurs alternatives en fonction de votre matériel :

  • Votre table de mixage possède un lecteur de carte SD, et vous pouvez enregistrer directement sur la carte. (ex : Tascam, Zoom, Behringer…).
  • Vous pouvez relier votre table de mixage à votre ordinateur (si elle possède un port USB) et enregistrer votre morceau.
  • Vous avez une carte son, et elle est reliée à votre ordinateur. Donc vous pourrez enregistrer votre morceau sur un logiciel de musique.
  • Vous pouvez également utiliser votre téléphone, en achetant un câble permettant de relier une sortie (soit de votre table de mixage, ou de votre carte son) vers votre smartphone.

Maintenant que nous avons abordé la dernière partie, je voulais vous proposer des tutos pour apprendre à configurer votre Keystep pro.

Les tutos en vidéos

Arturia a fourni 6 vidéos sur leur chaine Youtube pour le découvrir et le maitriser.

Voici le premier tutorial.

Une autre chaine : Auditorial, en français svp ! Qui vous explique également comment l’utiliser.

Et bien sur la présentation par Knarf des Sondiers à travers la Boite noire du musicien.

Conclusion

Vous voilà paré pour vous lancer dans votre configuration Dawless. J’espère vous avoir apporter suffisamment d’information pour ne pas avoir peur de vous lancer. Vous serez capable désormais de gérer la partie MIDI, CV, d’ajouter des effets et de vous enregistrer.

Le Dawless c’est vraiment une démarche instantanée, propice à la création, au moment volé à jouer.
Moi perso, j’adore ce principe, qui nous sort un peu de l’ordinateur.

Si vous avez apprécié cet article, laissez-moi un commentaire ou une note, cela m’encourage à continuer 😉. Merci.

Les ressources

Noter cet article

Vous aimerez aussi

Privacy Preference Center